Pourquoi protéger votre carrosserie ?

Sans protection, le vernis va se détériorer à cause d’éléments externes comme les rayons UV, le sel, etc.
Une protection ajoutera une épaisseur sur le vernis.

Différents types de protection ?

A. CIRE CARNAUBA
Avantage :
– la cire de protection Carnauba est très simple d’utilisation.
Désavantages :
– ce type de cire ne tient pas dans le temps, il faudra régulièrement en appliquer
– des produits légèrement forts enlèveront la protection
– une couche n’est pas résistante

B. SEALANT
Avantage :
– un sealant tient mieux qu’une cire Carnauba
– résiste à des températures plus élevées qu’une cire Carnauba
Désavantages :
– ce type de cire ne tient pas dans le temps, il faudra régulièrement en appliquer
– des produits légèrement forts enlèveront la protection
– une couche n’est pas résistante

C. CERAMIQUE
Avantages :
– cette protection peux tenir pendant des années
– extrêmement hydrophobe
– le véhicule reste propre plus longtemps
– grande facilité d’entretien
– protection UV contre le jaunissement
– limite l’apparition de micro-rayures
– protection résistance aux hautes températures
– résistance aux produits chimiques (peinture, graffiti, …)
– protection contre les déjections d’oiseaux

D. CERAMIQUE AUTO-CICATRISANTE
Avantages :
– avantages identiques à une céramique
– self-healing (auto-cicatrisant), s’auto-régénère grâce à une source de chaleur comme le soleil ou l’eau chaude

E. FILM DE PROTECTION
Avantages :
– protection contre les hologrammes, les rayures, les micro-rayures et les coups de clé
– protection contre les agressions causées par les débris routiers : gravillons, insectes, sel, sable, huiles, sève des arbres, etc.
– protection contre les rayons UV et les ultraviolets
– simplicité d’entretien
– self-healing (auto-cicatrisant), le film s’auto-régénère grâce à une source de chaleur comme le soleil ou l’eau chaude

C’est une couche protectrice à base de silice solide, lisse et hautement auto-nettoyante.
Un mélange de SiO2 ou de polysilazanes avec des solvants et d’autres additifs moins importants, se présente dans la bouteille sous forme liquide.
Après application sur la surface, les produits se déposent sur les surfaces poreuses de la peinture et, tandis que les solvants s’évaporent, ils deviennent d’abord similaires à un gel et se cristallisent finalement en une couche solide et totalement transparente.
L’humidité dans l’air est l’un des principaux catalyseurs de réaction.
C’est pourquoi la température et l’humidité sont toutes deux cruciales lors de l’application et que l’utilisation des lampes à infrarouge est fortement recommandée par la suite.
Une couche cristallisée adhère à la peinture et modifie sa finition, en fermant pratiquement les pores et en rendant la surface lisse et extrêmement brillante.

La meilleure protection céramique ?

C’est le premier grand malentendu et, malheureusement, une mauvaise communication marketing.
Quartz, Ceramic, SIO2, Glass, Coating, … sont des synonymes utilisés pour un seul et même type de produit : les revêtements SiO2 (dioxyde de silice).

Les produits ont été introduits sur le marché sous le nom de « revêtements de quartz », qui est rapidement devenu bien connu.
Pour attirer de nouveaux clients et se battre pour attirer l’attention, certains fabricants ont mis au point les mêmes revêtements SiO2, mais leurs ont donnés d’autres noms, affirmant être plus résistants, plus durs et plus durables.